Les travaux d'enrobé sur la 3e voie

16 Février 2017

Les équipes du chantier de la 3e voie ont débuté en fin d’année 2016 la pose de l'enrobé dans le sens Poitiers-Tours. Une opération qui se déroule en plusieurs étapes.

Qu'est-ce que l'enrobé ?

L'enrobé est issu du mélange de trois ingrédients : du sable, des cailloux et du bitume (le bitume étant issu du raffinage du pétrole). Il est produit par des centrales à enrobé, où les ingrédients sont mélangés dans de grands malaxeurs. Atteignant 130 degrés, l’enrobé est chargé dans des camions bâchés afin d'éviter qu'il ne refroidisse durant le transport qui sépare la centrale de production du chantier.

Il existe principalement deux types d'enrobé :

 le « grave bitume » est utilisé pour fabriquer la couche inférieure du revêtement. Il est notamment composé de cailloux plus gros ;

 le « béton bitumineux » constitue la couche de roulement, celle qui est en contact avec les pneus. Il est quant à lui composé de cailloux plus petits.

La pose de l'enrobé

Sur le chantier, l'enrobé est déversé dans un engin appelé le « finisseur » qui va se charger d'étaler le revêtement. Engin de chantier mobile, le finisseur réceptionne ainsi l'enrobé sur une trémie, puis l'étale sur la chaussée de façon uniforme, sur une épaisseur réglée au préalable. Le bitume ressort complètement plat. C'est à ce moment que les « compacteurs » interviennent en roulant sur le matériau pour le mettre en place en le comprimant. Il y a deux types de compacteurs. Le compacteur à pneus est le premier à passer. Il appuie sur le matériau pour le compacter. Le compacteur à bille effectue ensuite un second passage pour bien lisser le matériau. Les finitions sont effectuées pendant que l'enrobé est encore chaud, par des employés du chantier qui « taillent » le bord de la route pour donner un aspect bien net.

Les conditions requises pour la pose de l'enrobé

La pose de l'enrobé est soumise aux caprices de la météo. Il est en effet indispensable que la pluie ne vienne pas perturber l'opération, car le contact de celle-ci avec l'enrobé chaud provoque l'émanation de fumées. Dans le cas du chantier de la 3e voie, qui se déroule au milieu de la circulation, ce paramètre est stratégique pour assurer la sécurité des automobilistes. Les équipes du chantier doivent donc prévoir de poser l'enrobé par temps sec. Il est aussi préférable que les températures ne soient pas trop basses, pour garder l'enrobé bien au chaud afin qu'il reste malléable.

 

Les équipes du chantier terminent actuellement la pose de l'enrobé dans le sens Poitiers-Tours. Les travaux dans le sens Tours-Poitiers démarreront en fin d’année.