LES ACTIONS ENVIRONNEMENTALES PLANIFIÉES SUR LE CHANTIER DE LA 3E VOIE

12 Janvier 2017

Le respect de l'environnement est une priorité pour VINCI Autoroutes. Pour que les travaux d’aménagement de la 3e voie s'inscrivent dans une logique respectueuse de la nature, plusieurs actions sont ainsi planifiées pour l'année 2017 en collaboration avec la SEPANT (Société d'étude, de protection et d'aménagement de la nature en Touraine) avec laquelle VINCI Autoroutes travaille étroitement.

VINCI Autoroutes s’engage pour préserver la biodiversité et la ressource en eau

Avant de débuter les travaux d’élargissement du pont de franchissement de la rivière Saint-Laurent dans le sens Tours-Poitiers de l’autoroute A10, une pêche de sauvegarde a été organisée ce jeudi 12 janvier. Cette opération, réalisée en partenariat avec la société Aquascop (spécialisée dans l'étude des milieux aquatiques), consiste à transférer les poissons présents dans la partie du Saint-Laurent qui traverse la zone de chantier, vers l’aval de ce même cours d’eau. Cette intervention permet ainsi de sauvegarder la faune aquatique pendant les travaux. Une première pêche de sauvegarde avait été menée en 2016.

Les premières plantations débuteront quant à elles au printemps. De nombreuses essences locales sélectionnées par les paysagistes seront plantées tout au long des 6 km concernés par le chantier.

La construction des bassins se poursuit en 2017. Bassins dont le rôle est de traiter les eaux de pluie tombées sur la plateforme autoroutière. Ils servent ainsi de « tampons » entre l'espace autoroutier et les rivières afin d’éviter les crues liées aux fortes pluies. Ils permettent également la décantation de particules en suspension, et retiennent les composants tels que les huiles ou les hydrocarbures. Une fois traitée, l'eau ne présentant plus aucune caractéristique susceptible d’impacter la faune ou la flore, est rejetée dans la nature.