Construction de parois lutéciennes au niveau du Saint-Laurent

08 Juin 2017

Sur le chantier de la 3e voie, une opération sensible vient de se terminer au niveau du pont autoroutier de l’A10 qui franchit la rivière Saint-Laurent, au nord de Veigné : la construction de parois lutéciennes, c'est-à-dire de murs de soutènement verticaux, de part et d’autre de ce pont. Le but de cette manœuvre est de conforter le terrain existant pour permettre d’élargir ce pont sans déstabiliser l’autoroute en circulation.

Pour mettre en place une paroi lutécienne, les compagnons taillent verticalement le terrain par palier d’1 mètre environ de chaque côté de l’autoroute. Ils viennent ensuite enfoncer des tirants (des barres d'acier), qui traversent tout le remblai de l'autoroute. Les tirants sont ensuite recouverts de béton et connectés les uns aux autres par des profilés. Cette « paroi » va alors compresser le terrain existant pour sécuriser la structure de l’autoroute en circulation.

Cette opération était un préalable indispensable à la création de la 3e voie. Les équipes du chantier vont pouvoir commencer l’élargissement du pont du Saint-Laurent.